Aujourd'hui : Min : -1°C / Max : 6°C

Châteauneuf, Village Préféré des Français?

  • Bon plan
  • Coup de coeur

Candidat représentant la Bourgogne Franche-Comté pour le concours du Village Préféré des Français 2021, le village perché de Chateauneuf inspire puissance et magesté, telle une citadelle protectrice de ce paysage bucolique bourguignon... Et si nous partions à sa conquête?

Un peu d'histoire.....

Une forteresse convoitée

Le seigneur de Chaudenay, soucieux de protéger ses terres qui abritaient des voies commerciales importantes et stratégiques entre Dijon et Autun, décida d'installer un "novum castrum (un chateau neuf) sur la haute colline qui bordait la vallée de la Vandenesse et d'y installer une seigneurie pour son fils qui devint alors Jean 1er de Chateauneuf au XIIeme siècle. Au XIIIeme et XIVème siècle, l'enceinte initiale se fortifie avec un donjon carré en pierre puis des murs d'enceinte flanqués de tours comme on les connait encore aujourd'hui. Au XVeme siècle, le bourg est extrêmement bien administré et sert fidèlement les ducs de Bourgogne et la Sainte Eglise catholique. . Lorsque Catherine, dernière héritière de la lignée des Chateauneuf,  est brulée par le Parlement de Paris pour avoir assasiné son mari et que la seigneurie lui est confisquée, elle revient alors à Philippe Pot, Grand Chambellan du duc de Bourgogne Philippe le Hardi, qui arrive alors dans une bourgade florissante.  Il prend possession des lieux et va faire du chateau non plus seulement un lieu défensif protégeant le village et ses notables mais également un lieu de villégiature et d'apparat exemplaire en faisant construire les logis et la chapelle. Propriété de la famille Montmorency au XVIème siècle, et assiégée par les troupes d'Hnri IV, la seigneurie passe en 1627 à la famille de Vienne, propriétaire du domaine de Commarin tout proche, qui vont réaménager les intérieurs pour les rendre plus confortables. La famille De Vogué, héritière des Vienne, en fera un Monument historique en 1894. Le chateau sera finalement cédé au Conseil Régional de Bourgogne en 2008 qui depuis développe son attractivité touristique et culturelle, la citadelle étant aujourd'hui l'un des plus beau témoignage de l'archirecture militaire médéivale bourguignonne.

Une place commerciale majeure au Moyen-Age

Startégiquement placée sur le site d'anciennes voies romaines et de routes commerciales, notamment entre Dijon et Autun, la cité durant toute l'époque médiévale a vu son activité commerciale se décupler. L'artitecture militaire exemplaire de l'ensemble défensif perché sur son éperon rocheux a 475 m d'altitude est un atout majeur qui favorise largement le développement économique de la petite cité qui attire de nombreux marchands et notables derrière les murs d'enceinte jusqu'au XIXeme siècle. Le village accueillait de nombreuses foires et marchés où l'on échangeait principalement les produits de la région beaunoise avec son vignoble, de la montagne sombernonnaise et chatillonnaise avec ses bois et son charbon et des plaines de l'Auxois avec ses céréales et ses élevages - sans compter les nombreux pélerins qui circulaient ici et venaient y faire escale sur la route de St Jacques de Compostelle.

Une cité médiévale authentique à découvrir

Un itinéraire du patrimoine pour comprendre le village

Depuis 2020, l'association des Amis de Chateauneuf en partenariat avec la municipalité, la région bourgogne et l'office de tourisme a réalisé un itinéraire matérialisé par 18 panneaux d'interprétation du patrimoine devant les constructions historiques majeures du bourg. Ce parcours, en accès libre, valorise les maisons classées mais aussi les architectures liées à la vie quotidienne, religieuse ou commerciale du village comme le lavoir empierré ou les halles.

Une vie culturelle forte

Source d'inspiration, le village a attiré les artistes et artisans venus s'installer pour ouvrir leur atelier au public. Ainsi, au gré des rues et ruelles, vous pourrez rencontrer un sculpteur d'ours sur bois, une fondeuse d'acier adepte des escargots, un peintre sur tuile ou encore une chasseuse de truffes... Outre les petits trésors à dénicher dans les brocantes, n'hésitez pas à flâner dans les salles d'exposition dédiées aux artistes locaux et qui se succèdent régulièrement sous et derrière les halles et dans la Maison des Amis devant le chateau... De belles rencontres pour des moments de partage étonnants !

> Thierry Decologne, peintre sur tuile et tableaux : paysage, natures mortes, oiseaux, blasons....

> Michel Coustou, sculpteur sur métaux : oiseaux, insectes, créations uniques...

> Christophe Gerbet, sculpteur sur bois : ours, sanglier, chevreuil, oiseaux....

 

 

En famille

Les enfants ne sont pas oubliés, loin de là puisqu'un circuit découverte leur a été dédié : la soupe à la sorcière !

Au cours d'une balade d'1h au départ du bas du nouveau parking du village, par les ruelles et chemins insolites du village, ils partent à la recherche des ingrédients de la soupe à la sorcière qui permettront à Dame Catherine de sauver son mari .... 9 balises ingrédients sont à trouver avec un livret-guide qui accompagne les familles dans leur quête : disponible à l'office de tourisme ou en téléchargement ici 

 

Un paysage ressourçant

Sur son éperon rocheux, la citadelle offre également des points de vue extraordinaires sur la campagne bucolique de l'Auxois, surplombant la vallée de la vandenesse et le canal de Bourgogne avec ses lacs-réservoirs. Du point de vue de la croix, on pourra observer depuis l'hotel en pierre le lac de Panthier mais aussi les méandres que le canal trace dans le paysage, le petit port de plaisance de Vandenesse ou encore le lac de Chazilly un peu plus loin.... En descendant un peu vers le parking du même côté, une lunette d'observation est à disposition pour affiner votre lecture du paysage... Du coté des remparts du chateau, entrez dans le jardin conservatoire pour y flaner aux pieds des arbres et fleurs qui le décorent, faire un voeu au dessus du puit et c'est la forêt épaisse de la vallée de l'Ouche qui se dessine devant vous et vient recouvrir les collines....

Et pour les gourmands?

Outre la chasseuse de truffes Céline Sachot qui peut vous faire découvrir l'or noir de Bourgogne à travers sa boutique de produits locaux dans laquelle elle vous explique la truffe et ses utilisations en compagnie de ses chiens truffiers, n'hésitez pas à faire escale sur les terrasses du village ou les restaurateurs, passionnés par la citadelle sauront autant emoustiller vos papilles de produits locaux qu'attiser votre curiosité avec les anecdotes du village.  Notre top 3 des plats? 

1/  Faire une dégustation de vin avec un duo de canard de chez Lapree au bistrot des Prés Verts

2/ Aller déguster l'entrecote charolaise de l'Hostellerie du chateau cuite dans la cheminée médiévale !

3/ manger une crêpe glacée bourguignonne à l'Orée du bois

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

#découvrezlasource

Flux instagram à venir

Suivre notre actualité

Vous souhaitez être informé régulièrement des manifestations à venir ? Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information "Les échos de la vallée".